Menu

Choix de la langue

Besoin d'informations ?

Contactez-nous
menu
Menu
Corporate
Profils
Annuler

Affiner votre recherche

Typologie de contenu

Quels types d'enjeux

Valider

Objectif

Faire de la réhabilitation d’un ancien quartier industriel

un laboratoire d’innovations, notamment dans le
domaine des infrastructures de chaleur et de refroidissement

Solutions

  • - 58 %

    d’utilisation des énergies
    fossiles

  • Plus de 90 infrastructures majeures

    connectées aux réseaux de
    froid et de chaleur

Ville pionnière en matière de transformation urbaine, Barcelone a lancé, à, l’aube des années 2000, le projet Projet 22@Barcelona pour réhabiliter 200 ha de zones industrielles obsolètes et dégradées. Riche d’innovations, ce quartier utilise un nouveau système de climatisation centralisé, fonctionnant via l’énergie récupérée de l’usine d’incinération de déchets et de la chaleur des eaux usées.

ENGIE est l’actionnaire majoritaire de la société Districlima, qui développe depuis 2004 le réseau de distribution urbaine de chauffage et de refroidissement de Barcelone, au sein des quartiers du Forum et 22@. Districlima possède une usine de production dans le quartier du Forum – qui utilise de la vapeur provenant d’usine de déchets urbains et réfrigère les équipements via l’eau de mer – et une deuxième usine de production située dans le district 22@, baptisée Tanger.

De nouvelles infrastructures pour des quartiers intelligents

Dans le cadre de sa rénovation urbaine, et tout particulièrement dans celle du quartier 220, la municipalité de Barcelone a voulu doter ses districts d’infrastructures avancées. L’ensemble des réseaux d’eau, de chaleur et de froid, d’électricité, de déchets et de télécommunications du quartier ont été repensés. Et c’est l’efficience énergétique et la gestion responsable des ressources naturelles qui ont guidés les choix techniques. Ainsi, le quartier a été équipé d’un système de recueil pneumatique sélectif de déchets et de galeries souterraines accessibles, qui permettent de réparer et améliorer les réseaux de service sans faire de travaux dans la rue.

d’efficience énergétique

par rapport aux réseaux traditionnels

Utiliser les ressources disponibles pour produire l’énergie

Pour produire la chaleur et le froid nécessaires à la régulation des températures des bâtiments, la première installation réalisée par Districlima, dans le quartier du Forum, utilise la vapeur produite par l’incinération des déchets urbains dans la station de traitement à proximité (TERSA). Le reste du froid est produit par des refroidisseurs électriques industriels refroidis à l’eau de mer. Cette installation a permis d’éviter l’impact visuel et sonore lié à la construction de tours de refroidissement.

Une seconde installation de pointe

L’usine de Tanger, seconde installation de Districlima, a été conçue comme un outil de pointe. Son objectif : garantir l’approvisionnement énergétique en période tendue. Il dispose d’un système avancé de stockage du froid qui permet de produire de l’énergie dans des périodes de faible demande et de la stocker pour être utilisée dans des périodes de forte demande. Le gaz de combustion des chaudières est expulsé par la cheminée historique d’une ancienne usine de textile, permettant la conservation et la réutilisation d’un élément patrimonial du quartier.

Et demain ?

Le nombre de bâtiments alimentés par les installations de refroidissement et de chaleur de Districlima ne cesse d’augmenter. L’Hospital del Mar s’est ainsi récemment connecté au réseau dans le cadre de sa rénovation et de son agrandissement, réduisant de 70 % ses émissions de GES.

les équipes Today d'Engie pour barcelone

Envie d'en savoir plus ?

Contactez-nous

Envie d'en savoir plus ?

Contactez-nous